•  

     

    Café théo

     

    Un lieu de libre parole ouvert à tous,

    croyants et non croyants,

    Une initiative d’un groupe de chrétiens de Vanves,

     catholiques et protestants.  

     

    A Vanves,

    Crêperie La Girafe

    6 rue de la République

    de 10h30 à 12h

     

    Dates des rencontres :

     8 octobre, 19 novembre,14 janvier,

    25 février, 18 mars, 8 avril, 13 mai, 24 juin.

     

    Café théo

      24 juin 

             Combattre pour ? Combattre contre ?

    13 mai

    8 avril

        En quoi consiste le respect d’autrui ?

    18 mars

          Le  progrès, c’est quoi ?

    25 février

    L’appartenance, un enracinement vital ?

    14 janvier

    Y a-t-il une v(V)érité qui transcende nos différences ?

    19 novembre

            Jésus, Socrate, Bouddha : une quête universelle ?

    8 octobre

            Obéïr ?

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Nous étions une vingtaine dimanche 18 juin pour notre dernier Dimanche des Familles de l'année. Le buffet et les échanges après le culte ont été savoureux. Nous nous étions installés dans le jardin. Ca ressemblait à un dimanche à la campagne...

     

     


    votre commentaire
  •  

    LES MISES À JOUR DU CALENDRIER

    SONT

    ICI

     


    votre commentaire
  •  

    Avec l'ACAT

    le 26 juin

    NUIT DES VEILLEURS

    toutes les infos

    ici

     

     

     

    Enregistrer


    votre commentaire
  • Lire la Bible,

    c'est sortir

    pour rencontrer Dieu.

    avril 2017

     

     

     

     

     

    Pourquoi lire la Bible ? 

    Après un moment d'hésitation, face à cette question, les réponses fusent : c'est un livre, la parole de Dieu. Un texte fondateur. Il raconte l'histoire de Jésus, c'est la racine de notre histoire.

    Puis, arrivent des bémols : c'est un livre difficile, parfois on ne comprend pas grand-chose. mais qu'est-ce que cela vous apport ? C'est une habitude, un besoin. La lecture de la Bible me ressource, me permet de bien démarrer la journée.

     

    Le premier contact se fait souvent dans la difficulté.

    Mais de quoi ce texte parle-t-il ? C'est vraiment trop loin de mes préoccupations, je n'y comprends rien. Mais oui, l'histoire de la Brebis perdue, je l'ai entendue mille fois depuis l'Ecole biblique. On la met à toutes les sauces.
    Trop loin, trop près... il y a un problème de distance. Et souvent, la lecture s'arrête là. Si on veut continuer, il y a un effort à faire : prendre de la distance par rapport à moi-même et par rapport au texte biblique; Sortir de mes préoccupations immédiates, de mon monde, pour aller à la rencontre du texte. Quitter tout ce que j'ai appris du texte afin de pouvoir le découvrir sous un jour nouveau; lire, c'est sortir. Aller à la rencontre. Quitter un monde pour en trouver un autre.

    C'est une aventure avec tout ce qu'elle comporte comme risque et excitation, déstabilisation et découverte. la Bible raconte des histoires de rencontres et de relation entre les humains, et entre les humains et Dieu. Rencontre ratées, rencontres réussies, mais toujours devant Dieu. Mais il est où Dieu ?

    Il est dans l'histoire. Parfois, pas toujours. mais quand j'y suis, la rencontre a lieu; Entre Dieu et moi.

    Lire la Bible, c'est sortir pour découvrir.

    Lire la Bible, c'est s'insérer dans une longue lignée de lecteurs, rejoindre une communauté.

    https://www.eglise-protestante-unie.fr/actualite/memo-theses-avril-2017-9324-n326

     


    votre commentaire